CONSEIL SYNDICAL INTERREGIONAL.


                         
           

Le Conseil Syndical Interrégional Sarre- Lorraine- Luxembourg- Trêves- Palatinat Occidental, a été fondé en 1976. Il est constitué des organisations syndicales suivantes, affiliées à la Confédération Européenne des Syndicats :

- Lorraine : CGT, CFDT- UNSA, FO, CFTC,

- Luxembourg : CGT- L et LCGB

- Allemagne : DGB Sarre et DGB Rhénanie Palatinat.

Il se réunit en congrès tous les 4 ans ; la présidence est tournante . Il se compose d’un directoire (1 vice président par organisation), et d’un præsidium (4 membres titulaires et autant de suppléants par organisation). Il veille à l’activité des Conseillers Eures syndicaux (parmi lesquels celui de la CGT), il impulse le travail des commissions : emploi, transports, femmes, jeunes…, il organise des conférences ( protection sociale, enseignement…dans les 3 pays), ainsi que des expressions revendicatives transfrontalières (manifestations communes du 1er mai, ou contre la guerre en Irak…). Il participe à l’activité des instances de l’ Eures transfrontalier Sarre- Lorraine- Luxembourg- Rhénanie Palatinat (secrétariat et comité de pilotage) et de la Plate forme Syndicale dans le cadre de la Grande Région. La CGT participe pleinement aux activités du CSI et de ses commissions, ainsi qu’au Comité de pilotage de l’ Eures SLLRP et agit pour favoriser l’émergence d’une activité revendicative qui s’appuie davantage sur une meilleure coopération de proximité (relations entre syndicats, branches... ).


Conférence Commune le  6 février 2009 à PERL:


Conférence Commune Perl

La Conférence Commune du CSIR s'est tenue le 6 février dernier
à Perl en Sarre. Il s'agit en fait de l'assemblée générale de cette
instance syndicale. au cours de laquelle les délégués(es) ont
adopté la motion d'orientation du Conseil Syndical et élu les
 membres du Praesidium et du Directoire pour une période de 4 ans.


Perl: Conférence commune

Comme prévu dans les statuts, la présidence a été confiée
à la Sarre, et Eugen ROTH, président du DGB de Sarre,
a remplacé Karl Heinz Päulgen qui présidait le précédent
mandat , et qui doit partir en retraite prochainement.

Karl Heinz Päulgen
Karl Heinz Päulgen.

Eugen Roth
Eugen Roth

-le 30 ème anniversaire du CSI SLLTPO, a été célébré le 30 septembre  à l'Académie Européenne de Droit à Trêves, en présence d'une forte participation syndicale venue de la Grande Région. La cgt Lorraine était bien représentée, ainsi que la Confédération avec M.France Boutroue.


Déclaration du Conseil Syndical Interrégional

Sarre –Lorraine –Luxembourg -Trèves / Palatinat-occidental,

à l’occasion du 60ème  anniversaire de la libération du fascisme hitlérien.

 

Voilà 60 ans, en ce 8 mai 2005, que s’acheva la deuxième guerre mondiale, les Armées alliées ayant alors mis fin au règne de la terreur des nazis. 

Après 6 années de guerre et plus de 60 millions de morts, le 8 mai 1945 signifie :

la fin de la terreur que l’Allemagne national-socialiste a portée sur la presque totalité de l’Europe, et la fin de la tentative d’extermination des Juifs par les nazis.

Ont également pris fin, en ce jour du 8 mai 1945 : les persécutions et meurtres perpétrés sur la personne des femmes et des hommes du mouvement syndicaliste et des opposants de toute sensibilité, les crimes à l’encontre des Sintis et des Roms, et des homosexuels, ainsi que les violences de toute nature dont beaucoup d’autres furent aussi les victimes.

 La position du Conseil Syndical Interrégional est sans équivoque :
le 8 mai 1945 est jour de libération, jour ou  nous avons  tous été libérés de la tyrannie  nazie fondée sur le mépris de l’homme.

 Aujourd’hui, nous autres, membres du Conseil Syndical Interrégional, évoquons le souvenir de la fin de la guerre qui prit fin voilà maintenant 60 ans. Ce n’est que si nous gardons vivante la mémoire de ceux qui, sous cette tyrannie, subirent d’atroces souffrances et en furent les victimes que nous pourrons garder conscience de l’importance attachée, maintenant et à l’avenir, à ces notions qui sont : liberté, démocratie et droits de l’homme.

 Pour des millions d’hommes, le 8 mai 1945 fut jour d’espoir et d’espérance, une espérance qui a porté en germe une nouvelle Europe pacifique, toujours plus étroitement unie.

 Pour un grand nombre, le 8 mai 1945 ne marque pas cependant la fin de leurs souffrances. Beaucoup ont souffert des suites de la guerre, connu les misères de l’exode, et de l’expulsion et vécu la détresse. Mais la raison profonde n’en fut cependant pas la fin de la guerre : les causes premières en furent les violences et actes de terreur commis à l’initiative de l’Allemagne nazie.

Le 8 mai 1945 ne peut être dissocié du 30 janvier 1933 : l’exode et la persécution des populations furent les conséquences de cette guerre déclenchée par l’Allemagne.      

 Le souvenir du 8 mai 1945 nous donne une conception plus mûre des choses d’aujourd’hui, ce souvenir se concrétisant tout à la fois sous la forme de notre mission et nos devoirs.     

 Le Conseil Syndical Interrégional évoque, ce 8 mai, la mémoire de ceux qui, opposants au régime nazi, ont fait, courageusement, acte de résistance.

Le 8 mai 1945 est le point de départ d’évènements historiques uniques qui ont fait que les ennemis d’hier soient d’abord devenus partenaires, puis amis. Aujourd’hui, notre union est fondée sur notre conception commune de liberté et démocratie.   

 Nous sommes fermement résolus à opposer l’ensemble des forces démocratiques aux manœuvres des partisans du révisionnisme historique, ceux-ci ayant prévu, au jour commémoratif de notre libération, d’outrager les victimes du national-socialisme. 

Nous refusons le retour en Europe de l’intolérance, du racisme, de la xénophobie et de l’antisémitisme.

Poursuivant ainsi notre œuvre de bâtisseur d’une société éprise de liberté, nous apporterons la preuve que ces efforts en valent la peine.

Le Conseil Syndical Interrégional fait profession de son engagement pour le respect des droits de l’homme, intangibles et inaliénables, base de la vie de toute communauté, fondement de la paix et garant des justes valeurs de ce monde.

 Nous appelons donc, en ce jour anniversaire de notre libération, à un engagement, franc et massif, en faveur de la démocratie !   


Confédération Européenne des Syndicats

Résolution du Comité Exécutif de juin 2005. Lire



   Le Conseiller Eures de la Cgt Lorraine est :  Lamine Mohammedi

                            eures.cgt.lamine@wanadoo.fr